bdm.typepad.com > Un grand silence frisé

Introduction

Athanase, avec sa collecque de chandaux participe volontiers au désorde général. Le berger des albums précédents fait bien deux retours, mais cela ne s’arrange pas. Même le décor s’y met : il décide de quitter l’histoire dès qu’on parle de remonte-pentes ou alors les ouvriers interviennent directement comme personnages.

Certaines histoires se déclinent en 6 à 8 planches. Des moines ressemblant à Tintin sont responsables de la mise en page de l’album. Le temps omniprésent intervient via des horloges, coucous suisse, cadran solaire, ancêtres interrogés, bélier congelé ou homme préhistorique.

Les cauchemars d’Athanase sont mis en images, comme les désirs de domination de Romuald quand il décide de tondre toutes les brebis. Le chien de berger passe par des phases lyriques ou par d’autres ou l’anarchie semble sa seule manière de penser.